si les clichés
deviennent horreurs réelles
ils sont donc des mythes

L'iconoclaste...

18 avril 2019 Ma musique est devenue un espace de liberté mal foutue, où j'évolue quand même, et quand même de moins en moins contraint.

28 mars 2019 J'envie le guitariste qui lâche sa note et peut la regarder s'en aller toute seule, et le pianiste qui retient juste l'étouffoir. Moi, ma note, je dois la souffler jusqu'au bout, et si je n'y crois plus, elle s'effondre aussitôt.

25 mars 2019 J'écoute depuis 30 ans des disques qui restent vivants. Pourtant des concerts bien "live" sont tout à fait morts.

24 mars 2019 On a écrit d'abord des listes comptables et des titres de propriétés, et des décrets de rois et des lois. Puis des contes et des poèmes, et puis même le plus fugace, le plus immatériel : la musique.

19 mars 2019 J'adore ces musiques live mais un peu mortes. Mille fois répétées, elles deviennent éternelles.

15 mars 2019 La différence entre l'air à respirer et l'air en vibration et à respirer c'est le son la musique.

4 mars 2019 - Tu viens jouer (de la musique) ?
- J'peux pas, j'ai répète...

28 février 2019 Le courage émet un son. L'inverse est tout en silence, et dans un genre léger léger ça peut être très beau.

lire la suite...

Julie, une ânesse...

marc [arobase] malexism [point] org -> mailto:marc [arobase] malexism [point] org · Marc-Alexis Morelle · 1996-2019 · infos auteur

page modifiée le 24 avril 2019 à 12h37       Creative Commons by-nc-sa