les chemins laborieux
et merveilleux
que nous avons foulé

L'iconoclaste...

19 septembre 2018 j'ai du mal avec la chanson, surtout avec ses attirails qui sont musique détournée. Pourtant, la chanson, française en tout cas, est très riche en musiques et en métissages de musiques.

25 août 2018 On est bien plus tolérant avec le bruit des loisirs motorisés qu'avec celui de la musique. Nous n'avons pourtant un moteur prothétique au cerveau que depuis un demi-siècle ou un siècle. Nous avons pourtant la musique depuis avant l'aube de notre humanité.

12 août 2018 mon désir de musique est comme celui de l'enfant pour le jeu : c'est important, sérieux. Le divertissement, lui, permet surtout d'éviter l'ennui.

2 août 2018 Le blues a quelque chose de peinard qui me tente de plus en plus.

18 juillet 2018 Apprendre un instrument, c'est instrumenter la musique. On dit que les musiciens sont des chanteurs qui n'ont pas osé.

5 juillet 2018 L'horreur : "... et les peuplades sans musique / bien sûr, tout ce manque de tendre..." (voir un ami pleurer - Brel)

3 juillet 2018 Musique aux oreilles, à jouer ou à écouter, chaque jour et tous les jours.
Un jour sans musique est aride, comme stérile.

1er juillet 2018 Enfant, l'hippocampe me fascinait ; le petit cheval de mer. Pourtant, je ne savais rien de cet animal étrange sinon que le père couvait ses oeufs dans son ventre. Aujourd'hui, j'apprends que la partie de notre cerveau nommée l'hippocampe - à cause de sa forme - a quelque chose à voir avec la mémoire... et avec la musique.

lire la suite...

Julie, une ânesse...

marc [arobase] malexism [point] org -> mailto:marc [arobase] malexism [point] org · Marc-Alexis Morelle · 1996-2018 · infos auteur

page modifiée le 19 septembre 2018 à 17h29       Creative Commons by-nc-sa