iconoclaste...

ouvrir les bras et les idées
au pire cesser d'agir
permettre que l'avenir advienne

musique...
10 septembre 2019 L'accompagnement est pourtant ce terreau d'où peut germer l’inattendu, inentendu, qui pousse à l'improvisation. Les jardiniers parlent de plantes adventices et apprennent à les considérer.

9 septembre 2019 Plutôt qu'avec un accompagnement, c'est avec la musique intérieure qu'il faudrait jouer. Puisque si l'accompagnement est accessoire, il est superflu.

6 septembre 2019 Écrire une histoire des musiques improvisées consisterait à écrire une histoire de toutes les musiques depuis leurs origines, jusqu'aux époques où elles se sont ecrites. Un dernier chapitre raconterait les 3 ou 400 dernières années de résistance et de maquis.

1er septembre 2019 En impro, hier, Andrew au piano a proposé parmi d'autres une note, trois ou quatre fois répétée. Une note qui est apparu avec plein de promesses et se distinguait des tonalités du moment. Un peu comme un relief dans un paysage. J'ai tourné autour de cette note mais cela n'allait pas ; je l'ai joué deux ou trois fois sur ma trompette, mais cela n'allait toujours pas ! J'ai tourné encore, cherché à jongler avec "ça"... je n'ai pas trouvé, c'est resté mystère.
Il se passe des choses en improvisation.

28 août 2019 "cette œuvre m'a plu"... Moins passif et peut-être plus vrai : "elle s'est plu à moi" !

26 août 2019 la musique m'oblige à travailler la mémoire. Au moins la mémoire immédiate.

18 août 2019 à cause d'une époque et de lieux d'abondances, les artistes en font trop eux aussi : ils produisent mal. Le pire est lorsqu'ils confient aux autres l'art de trier.

17 août 2019 Ne soyons pas prétentieux avec le processus créatif ; un artiste n'est finalement qu'une éponge. Mais, j'espère, tout de même, peut-être, pas n'importe qu'elle éponge ?

2 août 2019 Là !
Lorsqu'ils manquent d'imagination, les tonalités, bips et autres sonneries font des La.
Et voilà...

10 juillet 2019 L'industrie de la musique est toxique. Universal Music a rejoué en 2008 (et caché au public) la catastrophe de la bibliothèque d'Alexandrie avec l'incendie d'un entrepôt : "Decca Records aurait ainsi perdu tout ou partie des enregistrements de Louis Armstrong, Duke Ellington, Bing Crosby, Ella Fitzgerald ou encore Judy Garland. Idem pour les chansons de Chuck Berry chez Chess Records, l'intégralité de Buddy Holly ou les morceaux de John Coltrane chez Impulse. Mais sont aussi concernés Captain Beefheart, Iggy Pop, R.E.M, Queen Latifah, Sonic Youth, Nirvana, Eminem ou encore 50 Cent." c.f. Libé.
musique...

Julie, une ânesse...

marc [arobase] malexism [point] org -> mailto:marc [arobase] malexism [point] org · Marc-Alexis Morelle · 1996-2019 · infos auteur

page modifiée le 10 septembre 2019 à 12h18       Creative Commons by-nc-sa