.jpg Δ


pré-poésie, pseudo-carnets, photographies.

23 avril 2017 à 15h16

on va se promener

c'est au chien qu'on dit
"va chercher ta laisse
on va se promener"
(23 avril 2017)

le polar de base

le polar de base
est une littérature
pour insomniaques

des gens sans rêves

un goût concret

l'absence peut prendre un goût concret

du fer dans la gorge
une pierre dans la bouche

je suppose que la toute fin
aura le même goût

pire

papiers !

j'ai pas pied
pas payé
mes papiers ?

de passage

je buvais
un verre
tout en pissant

Et je me disais
qu'on est un passage
autant que de passage

les contemplatifs

les contemplatifs
lèvent les yeux
lorsqu'ils pissent

les hyperactifs non

un aigle

un aigle
a mangé ma foi

promettez
de ne pas prier pour moi

un autre réseau

Après que les barbus
aient inventé Internet
la DARPA a construit
son propre réseau militaire
sur un modèle probablement similaire

Pour échapper
à la surveillance privée et d'état
nous devrions faire de même :

un autre réseau
crypté
de proche en proche
indépendant

une île

        .

logiciel démocratique

dans une démocratie vraie
on remplacerait
du plus petit élu municipal
au président de la république
par du logiciel

open source

l'homme se doute

Les IA et les transhumanismes nous feront douter de la définition de notre propre humanité, comme cela se passe en regard du monde animal depuis longtemps (c.f. les antispécistes). Le "propre" de l'homme devenant plus ténu encore, la place de l'homme étant quelconque depuis Galilée puis Darwin, l'homme se fragilise et se doute, et c'est le mieux que nous puissions souhaiter pour être humain.

surenchère

un coup de poing de Brad Pitt
sonne plus que le revolver de John Wayne

c'est ça la réalité augmentée
le trop sucré le trop salé

revenu universel

Universal Basic Income
UBI
you be (I)


Pseudo-carnets de haïkus alphabétiques & de photographies, pré-poésie, textes courts inspirés par des faits, lieux ou objets que je photographie à l'occasion. Des photos inspirent parfois les textes. Ou encore, les deux n'ont rien à voir mais se trouvent rapprochés dans ces pages.
Georges Hildebrande Cavalestros a dit de l'iconoclaste qu'il était "souvent peu sérieux, parfois trop sérieux, mais jamais barbare au point de nuire à l'image ou à l'imaginaire"

<< 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 ...

page modifiée le 23 avril 2017 à 15h16       Creative Commons by-nc-sa